AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bonjour et bienvenue sur le forum des passionnés d'animaux!...Vous pouvez voter pour ce forum a Votez pour moi au Webanimo - Le Palmarès des Sites Animaliers

Partagez | 
 

 Les bases pour bien débuter dans l'élevage de sauriens.

Aller en bas 
AuteurMessage
reptiguane
Admin
avatar

Nombre de messages : 2350
Age : 40
Localisation : nord
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Les bases pour bien débuter dans l'élevage de sauriens.   Jeu 26 Mar - 23:17

LES BASES POUR BIEN DEBUTER
DANS L'ELEVAGE DES SAURIENS




Pour commencer ce post qui je l’espère vous sera bien utile pour débuter en saurien, je tiens à préciser qu’un terrarium se prépare
avant l’arrivée d’un animal et non pas le contraire.

Il est mieux de se fixer sur une ou plusieurs espèces qui vous intéressent, se renseigner correctement,
puis préparer ensuite le terrarium en conséquence, et enfin acquérir en dernier l’animal.



LE MATERIEL


1.1 LE TERRARIUM

On trouve désormais sur le marché plusieurs types de terrariums, notamment de tailles, matériaux, formes et mêmes marques variées ,
il est également possible de construire soi-même cela est moins coûteux et permet de réaliser des installation dans les formes ou tailles que l’on désire.

Les caractéristiques dépendront des espèces (animales mais aussi végétales) qui seront destinées à y vivre, notamment :

Un terrarium en longueur sera destiné aux espèces de type terricoles ou rupicoles, voir semi arboricoles

Un terrarium en hauteur dit arboricole, sera lui destiné aux espèces arboricoles.

Il doit obligatoirement posséder deux aération, une haute et une basse, ou bien une sur un côté en hauteur, une autre à l’opposé en bas.


Terrarium terrestre




Terrarium arboricole




Le Caméléonium

Il est recommandé d’élever les caméléons en terrariums en moustiquaire,
on en trouve en animalerie spécialisé appelés flexarium, mais le mieux est de construire soi-même,
il est toutefois possible d’élever un caméléon juvénile dans un terrarium de type exoterra (grillagé par le dessus)
mais à l’âge adulte il devra avoir son caméléonium




1.2 LES CHAUFFAGE/ECLAIRAGE

L’éclairage :

-Les uva uvb à 2% :

Destinés aux animaux nocturnes ou afin d’avoir un minimum d’éclairage au sein de votre installation

-Les uva uvb de 5% :

Destinés aux animaux nocturnes ou diurnes des milieux tropicaux

-Les uva uvb de 8% :

Destinés plutôt à des animaux ayant des mœurs désertiques et diurnes,

mais aussi pour certaines espèces arboricoles demandant beaucoup d’uv tels les Phelsumas.

-Les uva uvb de 10% :

Destinés aux espèces des milieux désertiques et diurnes.

Les uva uvb sont essentiels pour une bonne partie des sauriens afin de fixer le calcium sur les os

et permettra d’éviter des carences en vitamines D3.

Afin d’obtenir l’une de ces luminosités, il existe des tubes néons à uva uvb allant de 2 à 10%,
de wattages et tailles différentes, que l’on fixera sur un ballast, à placer à l’intérieur

ou extérieur du terrarium (au-dessus d’une grille d’aération , car le verre filtrera les uv).

Les tubes néons :



http://www.exo-terra.com/fr/products/linear_fluorescent_bulbs.php


Depuis peu des lampes uva uvb compact à économie d’énergie sont sur le marché,

il suffit simplement de les fixer sur des douilles E27 soit à l’intérieur du terrarium ou à l’exterieur au- dessus d’une grille d’aération

Les lampes uva uvb compact (existent en différentes marques, wattages et pourcentages d’uva uvb) :



http://www.exo-terra.com/fr/products/compact_fluorescent_bulbs.php

Le chauffage :

En fonction de l’espèce choisie, il faudra obtenir une température adéquate,

pour ce faire, on utilise différents moyens :

Les spots chauffants, qui émettent un peu de luminosité, de puissances différentes, s
e fixent sur une douille en céramique à l’intérieur (dans ce cas protégez la lampe) ou exterieur du terrarium :

Les sun glo au néodyme

(plutôt adapté pour les espèces arboricoles)



http://www.exo-terra.com/fr/products/sun_glo_neodymium_spot.php

Les sun glo à faisceau étroit

(plutôt adapté pour les espèces terricoles)



http://www.exo-terra.com/fr/products/sun_glo_tight_beam.php

Les lampes céramiques,

qui ne diffusent aucune source de luminosité



http://www.exo-terra.com/fr/products/heat_wave_lamp.php

Les lampes infrarouges heat glo :



http://www.exo-terra.com/fr/products/heat_glo_lighting.php

Les lampes night glo

(à utiliser la nuit, permet l’observation nocturne mais chauffera également le terrarium)



http://www.exo-terra.com/fr/products/night_glo.php

Les tapis chauffants type Heat have desert et rainforest

(se met sur un côté sous le terrarium à l’extérieur ou sous le substrat sous un faux plancher afin d’obtenir un point chaud par le sol,

doit obligatoirement être branché à un thermostat)



http://www.exo-terra.com/fr/products/heat_wave_desert.php
http://www.exo-terra.com/fr/products/heat_wave_rainforest.php

Les câbles ou cordons chauffants

(à ne pas mettre directement sous le substrat mais plutôt sous un faux plancher, il doit obligatoirement être branché à un thermostat)



Les cumuls éclairage/chauffage :

Il existe depuis quelque temps des lampes chauffante émettant des uva uvb allant de 2 à 5%,

elles évitent tout un tas de branchement et de matériel, il suffit simplement de les fixer sur une douille E27 ou

E14 selon la taille du culot, et, bien évidemment de les protéger surtout pour des animaux arboricoles.

Les Powersun :

(existe en 100 et 160w)



1.3 TEMPERATURE ET HYGROMETRIE

Le Thermostat :

Il est nécessaire d’en acquérir un lorsque l’on chauffe par le sol à l’aide d’un tapis chauffant
ou d’un cordon chauffant, afin de régler les températures du terrarium.




Les Thermomètres/ Hygromètres :

en fonction des mœurs des animaux, on doit obtenir une certaine température
et un certain degré d’hygrométrie, afin de contrôler au mieux, il est nécessaire d’acquérir un thermomètre et
un hygromètre ou un cumul des deux, évitez ceux du genre zoomed ou exoterra ils ne sont pas viables.




Les Brumistateurs :

Existant différentes sortes, ils permettent par brumisation d’élever l’hygrométrie du terrarium,
de plus cela donnera un aspect esthétique



Le pulvérisateur manuel : méthode la moins coûteuse et plus simple, afin d’obtenir une hygrométrie convenable



1.4 LES SUBSTRATS

Le substrat est essentiel dans un terrarium, en fonction des mœurs des espèces choisis,
également afin de se rapprocher au mieux du biotope de l’animal en question et pour un rendu plus esthétique,
selon les choix de l'éleveur bien entendu.

-Le sable calcique (diverses marques sont présentes sur le marché, on trouve également plusieurs coloris,
il est possible toutefois d’utiliser aussi du sable de Loire
en veillant à bien désinfecter au préalable ou du sable de bac à sable pour enfants)

Adapté aux environnements plutôt désertiques, c’est un bon conducteur de chaleur,
approprié comme source de ponte et stimulera également
les comportements naturels des sauriens fouisseurs et creuseurs.



-Eclats de hêtre, pour les milieux tempérés à secs



-Reptibark, jungle earth ect , C’est un substrat naturel, adapté à touts environnements
tropicaux ou de forêts tempérées, esthétique




-Eclats de coco type terracoco, susbtrat léger, esthétique pour
les terrariums tropicaux ou de milieux tempérés, anti moisissures.




-Reptacoco, fibre de coco expansée, vendue sous forme de brique, à tremper dans
un seau d’eau de quelques litres durant plusieurs minutes, afin d’obtenir une terre.




-Terreau ou tourbe blonde, pour les terras plantés, veillez toutefois à mettre en dessous une sous-couche de drainage
par des billes d’argile (ou vermiculite, je l'ai testé), éventuellement un voile d’hivernage entre ces deux susbtrats,
au dessus pour un rendu esthétique il est possible de mettre de la mousse et des feuilles mortes


-Mousse et sphaigne, que l’on peut se procurer en animalerie spécialisée, vpc
ou bien en la ramassant en forêts (il suffit simplement de la nettoyer à l’eau clair avant de l’introduire dans le terrarium)



-Sous-couche de drainage : Billes d’argiles, à mettre sous les substrat des terrariums humides,
elles draineront le surplus d’humidité


_________________
PRESIDENT DE L'ASSOCIATION RECUP'IGUANE VERT
http://www.iguanevert.fr/


Dernière édition par reptiguane le Jeu 26 Mar - 23:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.iguanevert.fr/
reptiguane
Admin
avatar

Nombre de messages : 2350
Age : 40
Localisation : nord
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Les bases pour bien débuter dans l'élevage de sauriens.   Jeu 26 Mar - 23:17

LA NOURRITURE


Les habitudes alimentaires des sauriens peuvent être variés, on passe de l’insectivore,
à insectivore et frugivore à l’omnivore

Pour les sauriens insectivore :

Les grillons, blattes et criquets sont ce qui constitue le plus souvent le régime alimentaire de base,
il suffit de les installer dans de grandes fauna box ou autres boîtes plastiques (où l'on fera des aération), avec pour substrat de la tourbe
ou de la litière pour rongeurs ou herbes sèches pour les criquets, quelques boîtes à œufs feront office de cachettes,
quelques pondoirs si vous désirez tenter la reproduction, un bouchon de bouteille ou couvercle de pot de confiture servira
d’abreuvoir, et il ne faut surtout pas oublier de les nourrir (fruits, légumes, céréales, pain, flocons pour poissons)

Les grillons :

Acheta domestica



Grillus assimilis



Gryllus bimaculatus




Les criquets migrateurs

Locustra migratora



Les blattes

Blaptica dubia



Vers de farine
(à distribuer avec parcimonie ou bien ne donner que les plus blancs, ceux sui ont mués,
du fait de leur carapace à base de chitine qui s’avère être indigeste)



Vers morios,
(peuvent être donnés en alternance avec les insectes)



Teignes de ruches
(à distribuer avec parcimonie, du fait de leur richesse en lipides, elles sont mal équilibré
du point de vue nutritionnel, de plus il s’avèreraient qu’elle sont si savoureuse
que les sauriens risqueraient de ne vouloir que ce type de nourriture)



Drosophiles
(idéales pour démarrer des jeunes de petites espèces)




Les insectes récoltés en pleine nature, il est possible lors du printemps d’aller ramasser quelques criquets,
grillons de nos contrées, toutefois veillez à bien les récolter qu’au sein des champs sauvages isolés.

Nourriture pour les sauriens à tendance carnivore :

Certains gros sauriens tels du genre varanus ou tupinambis, se nourrissent en plus des insectes aussi d’œufs,
rongeurs (éviter de donner uniquement ce type d’aliment), iules, escargots, poulet, poussins, en variant la nourriture.

En revanche ne surtout pas donner de nourritures adaptées pour chiens et chats…ce serait une grande bêtise,
ceci est une nourriture qui ne leur est absolument pas adapté

Les rosés

Il n’est pas néfaste de donner de temps en temps à certains spécimens de sauriens adultes un rosé,
ceci est de plus un très bon apport pour les femelles gravides ou venant de pondre.


Liste des fruits et légumes adaptés aux sauriens omnivores et végétariens

Le ratio ca/p doit être le plus élevé.


Liste des Fruits et compotes de fruits adaptés aux sauriens étant également frugivores

Vous pouvez soit leur donner des fruits bien mûrs que vous écraserez en purée, faire des mélanges,
acheter des compotes pour bébés genre blédina où l’acidité est moindre,
il est également possible d’ajouter un peu de miel d’acacia par exemple parfois dans les mélanges,
(pour ma part je leur distribue dans des bouchons de bouteilles que je camoufle dans la végétation en hauteur),
les arômes les plus adaptés et appréciés :



-Banane (avec parcimonie pour certaines espèces), mangue, Papaye, kiwi, abricot, pêche, figue, quelques fruits rouges (mêlés à d’autres fruits).

-Egalement quelques Carotte, potiron et autres légumes sucrés.

-Les oranges, clémentines, citron, ananas sont à éviter du fait de leur acidité.

Les Compléments :

Les vitamines :

Parce qu'en captivité l'animal peut être carencé en vitamines,

les carences en vitamine A entrainent la tuméfaction des paupières .
Les carences en vitamine D entrainent des problèmes d'ossification.
La carence en vitamine K provoque des lésions buccales

On trouve sur le marché différents condencés de plusieurs vitamines que l'on peut saupoudrer sur les proies , méler à la compote pour les frugivores ou bien sur les végétaux pour les omnivores et végétariens, tel par exemple vita reptile, que l'on peut se procurer facilement en pharmacie, vétérinaire, animalerie (c'est ce que j'utilise depuis toujours)

En donner une fois tous les 15j s'avèrera suffisant




Le calcium :

En captivité, les reptiles sont sujets à des carences en calcium aggravées par un déséquilibre phosphocalcique.
La carence en calcium est responsable de ramollissement d'atonie des menbres, de fractures et de malformation chez les lézards.

On trouve en animalerie, pharmacie, vétérinaires du calcium vendu sous forme de poudre, j'utilisais auparavant Calcium Rep, mais depuis quelque temps j'utilise de l'os de seiche (qui convient également très bien)

Il est nécessaire d'en donner une fois par semaine pour un spécimen adulte, environ deux fois pour un juvénile, que l'on saupoudrera sur les proies, ou bien que l'on mèlera à la compote de fruits ou encore dans les végétaux.




Sources des images de chaque posts : Google images

En espérant que ce simple post aidera...


auteur:ARWEN

_________________
PRESIDENT DE L'ASSOCIATION RECUP'IGUANE VERT
http://www.iguanevert.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.iguanevert.fr/
 
Les bases pour bien débuter dans l'élevage de sauriens.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Débuter dans l'élevage caprin ??
» Quelle marque pour bien débuter sa collection?
» questions pratiques pour nous les nouveaux en MP
» Pour bien débuter...
» Un nouveau sommier pour bien dormir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NAC REPTIGUANE :: forum: :: discussions sur les lezards: :: maintenance/divers:-
Sauter vers: